• Print
  • Decrease text size
  • Reset text size
  • Larger text size
03/11/2016

Itinéraire digital 2016 - Réassurez-moi : un modèle de distribution disruptif

20 milliards d’euros par an : c’est le montant que représentent les marges de distribution des produits d’assurance en France. « On a voulu travailler sur cette partie de la chaîne de valeur, en proposant une nouvelle manière de distribuer » : Antoine Fruchard n’a pas laissé passer l’opportunité en co-fondant Réassurez-moi, le leader digital de la délégation d’assurance emprunteur.. Pour se différencier des comparateurs d’assurance classique, Réassurez-moi propose à ses clients l’ensemble des produits d’assurance emprunteur du marché, les compare et gère la souscription des contrats. Déléguant la gestion des contrats aux acteurs « traditionnels » du marché, Réassurez-moi est commissionné sur les souscriptions réalisées.  

Cette expérience Réassurez-moi a été réalisée suite à l'entretien de Sia Partners avec :

Antoine Fruchard, Président - Fondateur

Antoine Fruchard, Président - Fondateur

Réassurez-moi en chiffres :

  • Plus de 400 M€ assurés
  • Une croissance de 400% sur l’année passée
  • 50 000 visiteurs uniques par mois

...

Surfant sur les évolutions réglementaires et notamment la libéralisation du marché assurantiel induit par la loi Hamon, Réassurez-moi a pris le parti d’adresser une cible « mass market » sans pourtant adopter les codes du secteur : « On se bat contre des gens qui nous disent qu’on ne peut passer que par des call centers pour vendre de l’assurance ». Fort d’une philosophie de simplification du parcours client et dans un souci de limiter le nombre de téléconseillers, l’entreprise s’intéresse à la raison qui pousse ses clients à passer par la relation téléphonique. « Ils ne trouvaient pas ce qu’ils leur fallait. On a alors développé des outils en ligne, en proposant le même panel de devis par exemple. Les gens ont alors cessé d’appeler mais nos taux de transformation sont restés les mêmes ».

Un exemple révélateur de la fameuse ubérisation du secteur assurantiel : les majors de l’industrie, quoique volontariste, subissent leurs schémas organisationnels anciens et peinent à développer en 1 an ce que Réassurez-moi met en ligne en quelques semaines. 

Technologie plus récente, souplesse décisionnelle : la recette est simple et permet aujourd’hui à Réassurez-moi de faire son trou et de se projeter déjà vers des horizons nouveaux. En élargissant son offre tout d’abord : « notre objectif, c’est de faire grossir les ventes en proposant, à termes, l’exhaustivité des produits d’assurance ». Pour se faire, l’entreprise adopte(ra) une méthode pragmatique : rencontrer les fournisseurs d’assurance, étudier les conditions de distribution et surtout sonder la clientèle pour capter les besoins à la source. « On va construire un petit comparateur très simple avec une offre ou deux puis nous l’enrichirons avant de proposer la souscription en ligne une fois l’offre mature. » 

Mais plus qu’une simple expansion de marché, Antoine Fruchard veut repenser la prestation d’assurance : passer d’une vision commerciale dite « Sell » à une vision partenariale « Care ». L’idée est non plus d’assister le client dans la souscription d’un contrat mais de l’accompagner dans sa stratégie globale d’assurance. Et dans cette optique, la donnée jouera un rôle capital. A ce petit jeu, un acteur américain semble avoir pris une longueur d’avance : « Policy Genius tire profit des données collectées pour faire du prédictif et anticiper les besoins des clients. » Un objectif à la portée de Réassurez-moi : le modèle digital préconisé par l’entreprise facilite la collecte de données et permettra bientôt l’exploitation de celles-ci. Quand ? « Plutôt à horizon 2017 – 2018 ». Réassurez-moi ne loupera pas le coche, rassurez-vous. 

Consultez la liste des Itinéraires Digitaux 2016 publiés et à venir ici

0 commentaire
Poster un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.
Back to Top